Nous témoignons pour vous: comment faire une mobilité européenne sans diplôme ou expérience professionnelle ?

 

A 24 ans, Patricia, en Service volontaire européen (SVE) au sein d’Eurocircle Rhône-Alpes, n’avait jamais vécu à l’étranger, mais avait fait quelques voyages auparavant. Elle voulait vivre une expérience de mobilité à l’étranger, mais elle se sentait bloquée faute de diplôme et d’expérience professionnelle.

«  J’avais comme projet de partir à l’étranger pour gagner en autonomie et vivre une expérience différente de mon quotidien en Roumanie, tout en développant ma capacité de communiquer dans une langue que je ne maîtrisais pas bien. Je voulais aussi voyager, découvrir une autre culture et rencontrer de nouvelles personnes  », raconte Patricia.

Cette motivation l’a amené à s’investir dans une association européenne de sa ville, où elle a découvert que le programme Erasmus+ peut offrir la possibilité de partir à l’étranger, même sans avoir un diplôme, une expérience professionnelle, des compétences linguistiques ou des moyens financiers. Il lui restait seulement à trouver un volontariat qui répondait à ses attentes, dans le pays de son choix  ! En bénéficiant de l’appui de son association, Patricia a trouvé une offre intéressante sur la plate-forme en ligne dédiée au Service Volontaire Européen. Elle a passé un entretien Skype avec la structure d’accueil en France et a été sélectionnée parmi plusieurs candidats. Toutes ces étapes ont été vite accomplies et, un mois plus tard, elle emménageait à Lyon  !

Mais Erasmus, ce n’est pas que pour les étudiants  ?!

Erasmus est généralement connu comme un dispositif permettant seulement aux étudiants de faire leurs études en Europe. Pourtant, depuis 2014, Erasmus est devenu Erasmus+ Jeunesse et Sport, en réunissant tous les anciens programmes européens de mobilité, tels que  : Leonardo da Vinci, Comenius, Erasmus, Erasmus Mundus, Grundtvig, Jeunesse en Action et Jean Monnet.

Le « plus » signifie donc des possibilités de départs pour les jeunes de 13 à 30 ans, quelque soit leur diplôme ou formation, mais aussi pour les travailleurs de jeunesse souhaitant acquérir des compétences professionnelles dans un autre pays.

Ainsi, tout un éventail d’organismes, comme des mairies, des écoles, des organisations à but non lucratif ou des structures de jeunesse, peuvent mener des projets de mobilité européenne  ; on y retrouve le Service Volontaire Européen effectué par Patricia, mais également des échanges de jeunes et des formations pour les professionnels de jeunesse.

Une mobilité européenne pour tous les goûts?

«  Je cherchais des possibilités de partir à l’étranger sur le long terme quand j’ai découvert le Service volontaire européen. J’ai assisté à une soirée d’information organisée par l’association Eurocircle Rhône-Alpes et j’ai découvert qu’il est possible, même dans mon cas (sans diplôme et sans parler une autre langue que le français), d’avoir une expérience de mobilité en Europe grâce au SVE  », nous raconte Jérémy, un jeune français en service volontaire européen pour 2 mois en Espagne.

Concrètement, le Service Volontaire Européen peut être une alternative pour tous les jeunes qui souhaitent découvrir une autre culture, apprendre une langue ou acquérir de l’autonomie, mais également pour ceux qui se cherchent encore et qui n’ont pas trouvé leur voie.

Les missions réalisées par les volontaires portent en général sur l’animation socio-culturelle, protection de l’environnement, aide aux personnes en difficulté, sport, médias et information des jeunes etc. Cette diversité d’activités représente pour les jeunes un enrichissement culturel et personnel qui peut parfois évoluer en opportunité professionnelle.

Par exemple, Alexandra, une jeune roumaine en service volontaire européen pour Eurocircle Rhône-Alpes, mène des activités interculturelles avec des jeunes lycéens et des jeunes en difficulté placés dans les maisons d’enfants de la région ouest-lyonnaise. «  J’avais besoin de faire une pause dans mon travail en marketing, qui ne me correspondait plus, et d’aller voir ailleurs. Après trois mois passés à travailler avec des jeunes en difficulté, j’ai découvert que le domaine social m’intéresse beaucoup et que je souhaiterais développer des compétences utiles à l’insertion dans le marché du travail à la fin de mon SVE  », nous explique-t-elle.

Combien cela va-t-il coûter?

Si certains sont inquiets des coûts que peuvent engendrer un tel voyage, ils peuvent être rassurés: le transport, la nourriture, l’hébergement et la protection sociale sont pris en charge par le programme Erasmus+.

Ils bénéficient aussi d’argent de poche, d’un soutien linguistique et ils sont suivis par un tuteur. «  J’étais logée dans un appartement avec d’autres volontaires où nous partagions les espaces communs (cuisine, salon..) et nous dormions dans des chambres individuelles. Au début, mes principales craintes concernaient mon entente avec mes colocataires, mais au final nous avons passé de beaux moments ensemble, nous avons découvert le pays et la culture d’autrui. Entre nous, nous parlions anglais, ce qui m’a permis d’améliorer mon niveau et maintenant je suis parfaitement capable de m’exprimer seule à l’étranger », nous dit Prisca, une jeune française en SVE à Chypre pour 6 mois.

«  A tous les jeunes qui hésitent encore à s’engager, je leur dirai un seul mot  : Volunesia – ce moment où tu oublies que tu es volontaire pour changer des vies car c’est la tienne qui change  », nous assure aussi Alexandra. Ce programme est une chance énorme offerte aux jeunes européens, et en particulier à ceux ayant moins d’opportunités. Alors, n’hésitez pas à entrer en contact et à demander conseil aux structures impliquées dans le SVE, elles pourront répondre à vos questions et vous accompagner dans votre démarche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s